UNE VISUALISATION DE TOUTES LES DROGUES PRISES PAR HUNTER S. THOMPSON EN UNE JOURNEE

Journaliste élevé au rang de mythe, Hunter S. Thompson est celui qui a popularisé le journalisme « gonzo » dans les années 1970. On lui doit une merveille d’enquête sur les Hells Angels, ainsi que ce qui deviendra un film sous la houlette de Terry Gilliam : Las Vegas Parano. Aujourd’hui, il a fait quelques émules et certains journalistes, pensent qu’il suffirait de prendre de la drogue et partir en reportage pour rendre compte à la manière de Thompson d’une réalité qui leur échappe. Car de drogues il est bien question dans la vie de l’américain. Elles en sont même le point central de son existence et son principal moteur. Alcool, acide, herbe, cocaïne et pilules remplissaient le quotidien du journaliste. Pour tenter de se rendre compte de l’importance, et folie, de la chose, le site Visual News a conçu une infographie de 24 heures types de Thompson. Et de rappeler que la drogue, c’est mal.

HunterS-740x824

Laisser un commentaire